L'Île d'Yeu

L’Île d’Yeu est apparue il y a environ 360 millions d’années, vers la fin de l’ère primaire suite à des évènements géologiques. Par la variation du niveau des océans, de la fin du secondaire (65 millions d’années) jusqu’au quaternaire (1,9 millions d’années), elle a subi plusieurs processus d’insularisation alternatifs par un rattachement au continent.

 

L’île d’Yeu, située dans le département de la Vendée, est une commune insulaire, composée de plusieurs localités. Elle est l’une des quinze îles du Ponant.

Les principales localités sont : Port-Joinville, Saint Sauveur et la Meule.

Ses habitants sont appelés les « Islais » ou les « Ogiens ».

 

L'Île d’Yeu est située à une vingtaine de kilomètres du continent et s'étend sur 9,5 km de long pour 4 km de large. L’altitude moyenne est de 17 mètres, avec des niveaux fluctuant entre 0 et 32 mètres.

 

Les côtes de l’île sont très différentes :

  • la côte orientale est sablonneuse et verdoyante, semblable à celle que l'on rencontre sur la côte vendéenne ; c'est sur cette côte que se trouve Port-Joinville.

  • la côte occidentale, est une côte sauvage rocheuse granitique avec des criques et des falaises. Le point culminant est situé entre le Vieux-château et le Cap des Degrés ; il s'élève à 31 mètres.

 

L’île est occupée dès le Néolithique (-5300 à -3000 av J.C.). De nombreuses traces et monuments mégalithiques, tels que des dolmens et menhirs, témoignent de la présence humaine à cette époque. L’île était alors recouverte de forêts de chênes.

 

C’est au IV siècle que la première église à Saint Sauveur fut construite. C’est à cette même époque que les moines de Saint-Colomban venus de l’abbaye irlandaise de Bangor auraient fondé le premier monastère. Les moines auraient contribué, aidés des Islais, au défrichement de la forêt et à la mise en culture des terres. 

 

Ce n’est qu’à la fin du X siècle que les moines bâtisseurs érigent un second établissement religieux ; l’église romane de Saint-Sauveur autour de laquelle se structura le village du même nom.

 

C’est au XI siècle qu’un premier château, en bois, est construit. Il faut attendre le XIV siècle pour voir le premier château en pierre.

 

Au cours du Moyen-âge, entre la XV et le XVII siècle, l’île a fait l’objet de multiples invasions, en majorité anglaises. Les querelles dynastiques opposant le royaume de France à l’Angleterre, conduisent à l’interminable guerre de Cent Ans.

En 1355, les anglais réussirent cependant, avec une imposante flotte, à débarquer dans l’île. Ils y resteront durant trente-sept années, jusqu’à sa reprise par Olivier V de Clisson.

 

Les témoignages de cette occupation au moyen âge sont les ruines d’un château quadrangulaire, flanqué de tours, bâti du XI au XIV siècle, qui surmontent un énorme rocher.

 

Lors de la guerre de Vendée pendant la révolution française, les insurgés conduits par François de Charette attendirent en vain le secours des Britanniques, qui avaient installé leur base à l'Île d'Yeu. Fin 1795, le comte d'Artois (futur Charles X), représentant les royalistes alliés aux Anglais, veut débarquer en France pour aider Charette, mais les six mille soldats anglais restèrent cantonnés sur l'île d'Yeu. Les républicains écrasèrent la chouannerie.

 

Dès la fin du XVIII siècle, les Islais développent la pêche hauturière au thon germon. Port-Joinville devenait alors le premier port thonier français.

 

Sous le second empire, il fut bâti une citadelle pouvant héberger une garnison de 400 hommes.

 

Cette citadelle dominant Port-Joinville, accueillit à plusieurs reprises des prisonniers d'État dont le plus célèbre fut Philippe Pétain, chef du gouvernement de Vichy lors de la seconde guerre mondiale. Ce dernier y décédait le 23 juillet 1951 et fut enterré à l'Île d'Yeu, le 25 juillet suivant.

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Base de départ :

- Base ULM de Frossay

   44320 FROSSAY

herve_panier@air-vflyingspirit.com

© 2017 par Air-V Flying Spirit.

Créé avec Wix.com

  • Twitter Social Icon
  • Facebook Social Icon